DIMANCHE 12 JUILLET 2020. QUINZIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE “A”

Isaïe (55, 10-11) ; Psaume 64 (65) ; Romains (8, 18-23) ; Matthieu (13, 1-23)
MÉDITATION

« Voici que le semeur sortit pour semer ». En Jésus, le Ciel de Dieu rejoint la terre des hommes. Par sa proclamation de l’Évangile, Bonne Nouvelle, le désir de Dieu est semé dans le cœur de l’humain. Avec la semence, Parole éternelle du Père, Jésus ouvre le monde aux joies de la vraie vie. Verbe de Dieu, Jésus-Christ, accorde aux hommes et aux femmes de notre temps de communier saintement à l’amour divin que ta Parole révèle : Parole de vérité qui libère, Parole de grâce qui sauve, Parole de justice qui convertit.

« Voici que le semeur sortit pour semer… ». Comme la pluie et la neige qui descendent des cieux et n’y retournent sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer… ainsi est le Seigneur qui ne cesse de répandre sur sa création les bienfaits de ses bénédictions. Seigneur, notre unique et seule espérance, accorde à ton Eglise d’être le sacrement de tes grâces et largesses pour un monde vivant selon la lumière de ta Parole.

« Voici que le semeur sortit pour semer… ». Comme la création qui attend avec impatience la révélation des fils de Dieu… ainsi est appelé le baptisé, dans le monde actuel qui gémit et passe par les douleurs d’un enfantement qui dure, à être témoin de foi qui éclaire, pèlerin d’espérance qui relève, présence d’amour qui édifie. Esprit Saint, Souffle du Père et du Fils, accorde aux chrétiens que nous sommes d’ouvrir, ici-bas sur terre, les voies de la conversion authentique.

« Voici que le semeur sortit pour semer… ». De quelle manière, aujourd’hui, je travaille pour que le Nom du Seigneur soit glorifié, c’est-à-dire connu, aimé et servi ? Comment, jour après jour, j’accueille la Parole du Seigneur ? Avec quelles dispositions, d’esprit et de cœur, je coopère aux appels de l’Esprit Saint de Dieu ? Quel semeur, je suis ? Dans un monde qui fatigue vite et perd la force d’avancer, que me dit-elle, cette liturgie de la Parole, de la vertu d’espérance?     
Père Davy B.B.                                                                                                  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *