Jeudi 21 mai 2020, solennité de l’Ascension du Seigneur.

Le jeudi de l’Ascension pour beaucoup c’est un jour férié, un long pont de 4 jours, prémices des vacances d’été.
Une ascension c’est aussi grimper vers un sommet en haute montagne, ce qui nécessite effort, courage, endurance et prudence, et qui procure un grand bonheur une fois arrivé au sommet.
L’ascension c’est aussi s’élever dans la vie, monter dans l’échelle sociale, synonyme de réussite.

L’Ascension du Christ est toute autre.
Le Christ Jésus, est monté dans la gloire de sa résurrection retrouver auprès de son Père la place qu’il avait de toute éternité.
L’Ascension c’est monter aux cieux c’est à dire rejoindre Dieu et vivre en son amour.

L’Ascension marque la fin des apparitions du Ressuscité : Jésus « est monté au ciel »,
Désormais, les disciples devront croire sans voir le Christ physiquement, ou plutôt « croire parce qu’ils ont vu ».
Ils ont vu le tombeau vide au matin de Pâques, ils ont vu Jésus ressuscité leur apparaître bien vivant pendant 40 jours.
C’est d’ailleurs sur leur témoignage crédible que nous fondons notre propre foi.

L’Ascension c’est croire en cette promesse faite par le Christ juste avant de s’élever dans les cieux : « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » Mt 28, 20b
Jésus présent dans sa Parole, Jésus présent dans l’Eucharistie, Jésus présent dans les sacrements, signes de sa présence et de son action.
L’Ascension est un envoi en mission adressé aux Apôtres et à nous tous à travers les siècles. « Allez ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit ; apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé.» Mt 28, 19-20
L’Ascension signifie que le temps des témoins commence, le temps de l’Église. Sans l’Ascension, pas d’Église. Jésus va rendre ses disciples et apôtres définitivement capables de porter témoignage.
L’Ascension est source de liberté : loin de s’imposer aux hommes, Jésus les laisse libres de croire, et donc d’aimer véritablement. Jésus ne cesse d’inviter les hommes à le suivre : dans la foi.
L’Ascension du Christ précède notre propre ascension, lorsque les temps seront accomplis et que Jésus reviendra dans sa gloire, de la même manière qu’il est monté aux cieux pour nous emmener vers le Père. Ce dernier avènement du Christ nous l’attendons et l’exprimons dans la prière de l’anamnèse après la consécration.
L’Ascension c’est Jésus qui ne nous laisse pas seuls et envoi l’Esprit-Saint pour nous donner la force d’accomplir cette mission. « vous allez recevoir une force, celle du Saint Esprit qui viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre ». Ac 1, 8

Bonne fête de l’Ascension à tous.
Père Jean-Hugues Malraison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *