SAINTE FAMILLE / B (Père Basile)

Dimanche de la Sainte Famille de Joseph, Marie et Jésus. C’est une fête qui prolonge admirablement la célébration de Noël. Aussitôt après la naissance de Jésus, la Sainte Famille est formée …


L’année liturgique B, les textes bibliques ont une particularité propre : au lieu de mettre l’accent sur les vertus familiales comme on aurait pu s’y attendre, ils insistent sur la foi. Nous avons là un autre aspect de cette fête qui nous rappelle que la foi est une dimension essentielle de la vie familiale. Si elle est présente dans nos familles, alors les vertus familiales peuvent s’y épanouir.
La première lecture et la seconde présentent Abraham comme un modèle de foi. Il a répondu oui à l’appel du Seigneur. Sans savoir où il allait, il a quitté son pays et sa famille. Il a seulement cru à l’accomplissement de la parole de Dieu qui lui promettait une descendance issue de son sang. Descendance qui s’accroît aujourd’hui en ceux que l’Esprit Saint engendre à la foi. A partir de l’exemple d’Abraham, nous pouvons retenir deux choses au sujet de la foi, à savoir : que celle-ci ne consiste pas « seulement [à] adhérer à des idées, des croyances ; c’est d’abord se mettre en route, s’engager sur le chemin que Dieu nous montre » ; que la foi nous aide à supporter les épreuves. Par rapport à cela, le message d’espérance que nous livre Noël, c’est qu’en Jésus, Verbe de Dieu fait chair, Dieu est avec-nous (Emmanuel) dans notre combat contre toutes sortes de souffrance – y compris la souffrance liée à la crise sanitaire.
Selon l’Épître aux Hébreux, la foi d’Abraham est tellement profonde que ce dernier est prêt, à la demande de Dieu, à offrir son fils Isaac, celui-là même qu’il a reçu en exécution de la promesse divine. Il offre son fils et, ainsi, manifeste sa disponibilité. Il est prêt à rendre à Dieu ce don reçu, ce don qui ne lui appartient pas totalement. L’épreuve au travers de laquelle Abraham est passé signifie et manifeste profondément que les enfants appartiennent à Dieu. A cet égard, la foi d’Abraham interpelle les parents. Ils ne doivent pas avoir vis-à-vis de leurs enfants une attitude possessive. Ils ne doivent pas chercher, dans les relations qu’ils établissent avec eux, leur propre satisfaction, mais le bien des enfants, le bien de ces créatures aimées de Dieu, qui doivent progressivement acquérir leur autonomie et vivre leur vocation propre.
Nous voyons dans l’Évangile comment Marie et Joseph prennent conscience de ce que Jésus n’est pas un bien qu’ils possèdent, mais une responsabilité, un don de Dieu qui continue d’appartenir à celui-ci plus qu’à eux. C’est ce qu’ils expriment lorsqu’ils le conduisent à Jérusalem pour l’offrir au Seigneur, c’est-à-dire pour reconnaître qu’il appartient à Dieu. Démarche de foi semblable à celle d’Abraham, qui voit en Dieu la source et la fin de tout bien.
L’exemple que nous donne la Sainte Famille est avant tout un exemple de foi. « Dans la vie familiale de Marie et Joseph, Dieu est au centre ; il l’est en la personne de Jésus. La famille de Nazareth est sainte parce qu’elle est centrée sur la personne de Jésus. Voilà l’idéal qui est proposé aujourd’hui à toutes nos familles, parents et enfants ». Leur socle, ce sera la foi,la confiance en Dieu, qui lui seul a un plan merveilleux pour nous. Sans oublier qu’avoir confiance en Dieu permet de tenir bon ; qu’avoir confiance en Dieu nous évite de douter de l’amour de Dieu envers nous et nous permet de persévérer dans la prière ; qu’avoir confiance en Dieu renforce notre relation avec Lui, nous donne d’entrer dans ses promesses et d’accueillir ses bénédictions.
Puissions-nous tous nous laisser éclairer par la Lumière des nations qu’est Jésus pour pouvoir la répandre autour de nous et vivre en amitié avec ce Fils de Dieu et unique sauveur du monde. Que la prière de Joseph, le gardien et le protecteur de la Sainte Famille, et de Marie, la Mère du Verbe incarné, obtienne la confiance de la foi à toutes les familles du monde pour qu’elles restent toujours fidèles à l’amour de Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *