Des nouvelles des groupes bibliques au mois de janvier 2019

Des nouvelles des groupes bibliques au mois de janvier 2019

Avec le groupe de l’après midi , nous méditons sur le sens profond de certains mots . Pour la deuxième fois nous nous penchons sur le mot « sainteté ». Nous interrogeons pour cela le texte de Luc au chapitre 6, versets 20 à 27, ce texte dit « des béatitudes ». Nous observons que les traductions  proposent « heureux les pauvres » alors que André Chouraqui traduit « en marche les humiliés ». Nous cherchons à comprendre et à ressentir de quoi il est question dans ce bonheur qui n’est pas fait d’une accumulation jalousement gardée mais d’une dynamique de vie en route vers Dieu. Nous parlons de ce que c’est que d’être rassasié. Nous laissons de côté les « malheureux »

 

Avec le groupe du soir dans le cadre de notre réflexion méditation sur la foi nous retrouvons Luc au chapitre 10  pour la parabole du bon samaritain. Nous notons l’importance de « il fut pris de pitié » traduit aussi par « il fut pris aux entrailles », entrailles qui concernant Dieu touche un aspect matriciel. Lorsqu’en hébreu on parle de miséricorde en fait strictement traduit,  il s’agit  de l’ « uterus » de Dieu. Notre réflexion nous amène ensuite sur la notion de vie éternelle. Ça commence quand ? Seulement après la mort ou dès maintenant ? La vie éternelle n’est-ce pas la vie en Dieu qui nous est offerte dès aujourd’hui dès lors que nous nous ouvrons à ce qui est « matriciel » en nous ?

 

Ces quelques lignes n’ont pas prétention à résumer nos échanges qui sont d’ailleurs confidentiels par définition. Elles se veulent un simple et partiel  témoignage des temps de partage biblique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *