Partage biblique du 13 mars 2018 groupe 1

Partage biblique du 13 mars 2018 groupe 1

Thème « l’Église » en 1 Jean 4,7-21

À partir de cette lettre de Jean nous parlons beaucoup de cette phrase « Dieu est amour ». Et comme tout le chapitre ruisselle de l’amour de Dieu notre échange se porte naturellement sur cette question.

Après ce temps de partage, aux dires de certains ;  il semble que ce qui pouvait passer pour une rengaine trop souvent entendue devienne une conviction plus précise.

Nous notons que l’amour est une grâce reçue et que ce qui nous est demandé c’est un cœur sincère. Notre volonté est du côté de la sincérité bien plus que de l’amour lui même.

Jean nous dit que celui qui aime Dieu aime aussi son frère. Il existe encore beaucoup de frères que je n’aime pas assez , fait remarquer une participante. Au moins lorsqu’on se revendique de l’Église faudrait-il faire des efforts pour ne pas juger ni condamner.

Cet amour de Dieu, c’est parfois nous qui le lâchons, jamais Lui. Il nous suffit en cas de « rupture d’amour » de renouer le fil de nous rattacher à Lui , Il est toujours là.

Si Dieu est un absolu d’amour peut-être qu’il suffit de se laisser aimer tout en s’efforçant d’aimer et d’accueillir de son mieux.

C’est la bienveillance de toutes manières qui nous aide à passer par dessus les difficultés.

Au terme de la rencontre une participante note que du sens a été mis pour elle sur le fait que « Jésus a pris tous les péchés ». Des questions restent en suspens

L’obligation d’aimer enseignée dans ma jeunesse a été culpabilisante, ajoute une participante. Je reconnais qu’on aime par grâce. Mais pourquoi gardé-je mes distances vis-à-vis de personnes dont pourtant je reconnais les qualités ?

Ou encore : Est-ce que juste pardonner c’est vraiment aimer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *